La prise de terre et le fil de terre

Le fil de terre est là pour relier directement un appareil à la terre. Si un fil électrique vient à se casser à l’intérieur de votre machine à laver et touche la carcasse métallique, celle-ci sera électrifiée.

Quand vous touchez cette carcasse, le courant électrique se sert alors de votre corps comme d’un circuit pour rejoindre la terre. Vous voilà électrisé !

A moins que votre machine à laver ne possède un fil branché à une prise de terre. L’électricité pourra alors rejoindre la terre directement par son intermédiaire plutôt que par le vôtre.Si l’installation est protégée par un dispositif haute sensibilité de 30 mA ,celui-ci coupera directement la ligne concernée par la perte de courant qu’il aura détectée.

 

 

Ce qu’il faut mettre à la terre

 

Il faut mettre à la terre le corps métallique de tout élément qu’on peut toucher, qui est normalement isolé du courant électrique mais qui peut risquer d’être en contact avec le courant : chauffe-eau, cuisinière, machine à laver, réfrigérateur, moteur, lampadaire, tube fluorescent, cadre métallique d’une porte, etc. On relie donc à la terre :

  • Les appareils d’une installation électrique, (socles de prises), et les conducteurs de protection, (fil jaune et vert), de tous les circuits électriques.
  • Les masses des appareils de « classe I » qui ont une borne de terre signalée par le (symbole ).
  • Les liaisons équipotentielles principales des bâtiments, c’est-à-dire les éléments conducteurs comme une charpente métallique, les canalisations métalliques de gaz, d’eau ou de chauffage.
  • Les liaisons équipotentielles des salles d’eau.

Nous rappelons que la mise à la terre n’est efficace que si elle est associée à un dispositif différentiel.

 

Comment relier les installations à la terre ?

 

La connexion doit être sûre, durable et protégée contre la corrosion. Les canalisations de terre et les conducteurs de protection doivent être protégés mécaniquement dans les traversées de planchers et parois et ne jamais être encastrés directement. Les liaisons sont réalisées avec des fils conducteurs de section précise :

  • Le conducteur de terre qui assure la liaison entre la prise de terre et la barrette de mesure : 16 mm2 en cuivre isolé ou 25 mm2 en cuivre nu.
  • Le conducteur principal de protection qui assure la liaison entre la barrette de mesure et le tableau de répartition : 6 mm2 pour un conducteur de phase de 6 mm2, 10 mm2 pour une phase de 10 mm2 ou 16 mm2 pour une phase de 16 mm2 ou plus.
  • Les conducteurs de protection qui vont du tableau de répartition aux appareils électriques et aux prises de courant : 2,5 mm2 s’il est protégé mécaniquement ou 4 mm2 s’il n’est pas protégé.

Comment réaliser un prise de terre chez soi ?

Trois techniques sont couramment utilisées :

  • Le ceinturage en fond de fouille.

Le conducteur enfoui en fond de fouilles (aussi appelé boucle à fond de fouilles) est utilisé en construction neuve, sous la fondation. Cette méthode est la plus efficace (par rapport à la tranchée verticale).
Le conducteur sera en cuivre 25mm², il est aussi possible d’utiliser du feuillard en galvanisé d’une section de 100mm² et de 3mm d’épaisseur ou un conducteur en galvanisé avec une section de 95mm² minimum.
Là encore le conducteur de terre devra être idéalement enterré à environ 1 mètre de profondeur, sinon au minimum à 60 cm.

  • Le conducteur en tranchée

Le conducteur enfoui dans une tranchée horizontale à un mètre de profondeur environ. Il faudra veiller à recouvrir le conducteur de terre sans pierres ni cailloux qui pourraient nuire à l’efficacité de la prise de terre (valeur ohmique trop élevée).
Le conducteur sera en cuivre 25mm².

  • Le piquet vertical.

Le piquet de terre doit être d’une longueur d’au moins 1.5 mètre et enterré à 2 mètres de la surface du sol (afin de garder une valeur de terre correcte en cas de sècheresse ou de gel).
La valeur de terre peut être améliorée en interconnectant plusieurs piquets qui seront distants entre eux d’au moins une fois leur longueur.
Conseil : le piquet s’installe de préférence dans un sous sol ou une cave, ce qui en plus de le rendre plus accessible, le protège encore mieux des intempéries donc contribuera à sa bonne efficacité en toute saison

Meilleurs électriciens à Drancy